Linux Mint 19 et LMDE 3: Quoi de neuf ?

Tara, c'est le nom des prochaines versions 19.X de la Linux Mint.

Linux Mint étant basée sur Ubuntu, cette nouvelle version ne dérogera pas à la règle en s'appuyant sur la 18.04LTS d'Ubuntu et sera donc supportée jusqu'en 2023. En digne descendante de sa mère distro, la nouvelle Linux Mint restera donc aussi une distribution tournée vers la stabilité plutôt que les innovations, à commencer par la version majeure 3.22 de GTK en tant que base pour GTK3.

Comme prévu, cette version Linux Mint 19 ne connaîtra pas de version KDE, la version 18 étant la dernière qui supportait officiellement le DE, libre aux amateurs de KDE de maintenir les prochaines versions de leur plein gré.

La distro verra son support HiDPI amélioré, notamment sur l'environnement Cinnamon qui paraîtra plus net sur les affichages en Haute Définition. La vitesse de boot système devrait aussi connaître une amélioration substantielle, grâce à des optimisations de compilation sur les paquets Cinnamon et Xapps. Cinnamon devant également passer de Python 2 à Python 3, de mozjs38 à mozjs52, ainsi qu'une fonction de réglage automatique de la date et l'heure par internet via systemd.

Aussi, le processus "Mint Update" préviendra de la nécessité de devoir redémarrer le système en cas de besoin après certaines mises à jour de paquets. Ces mêmes mises à jour qui devraient être plus vigilantes sur le remplacement de certains paquets sensibles à la stabilité du système.

Enfin, l'écran d'accueil de cette distribution très "user friendly", se voit retravaillé à l'occasion pour plus de clarté, avec la mise en avant d'éléments de documentations et de raccourcis pour terminer avec facilité, l'installation du système.

LMDE 3:

On ne sait pas encore grand chose sur cette nouvelle version de Linux Mint Debian Edition, si ce n'est que les développeurs travaillent déjà dessus sur les bases d'une Debian 9 "Stretch" sortie le 17 Juin 2017.

LMDE se basant sur une Debian Stable et non plus sur sa soeur Testing, elle est une distribution en "semi-rolling-release", et dépend donc beaucoup plus des rythmes de sorties, plutôt lents, de Debian Stable (26 mois de développement pour cette version)

Sur cette distribution, Cinnamon devrait aussi connaître le passage de SpiderMonkey JavaScript library de sa version mozjs38 à mozjs52.

Enfin les paquets Debian devraient être construits automatiquement à chaque nouvelle validation.

 

Il reste encore beaucoup de travail pour les 2 futures distributions, car de l'aveu des développeurs, ce ne sont pas moins de 5000 bugs sur Launchpad et 2500 bugs sur Github qui restent à corriger pour inclure les nouveaux paquets dans ces 2 distros...

Poster un Commentaire

Please Login to comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des